Boissons locales

L'eau

Vous pouvez acheter de l'eau en bouteille (de plastique uniquement, pas de verre ici et bien sûr rien de consigné) mais pourquoi le faire puisque l'eau du robinet est partout potable. Vos bouteilles de plastiques, vides, agrandiront les montagnes de déchets plastiques pour lesquels il n'existe pas d'infrastructure de recyclage.
Vous pouvez ainsi demander de l'eau du robinet en carafe quand vous mangez à l'extérieur. Il n'est pas nécessaire de commander de l'eau en bouteille pour accompagner vos repas.

Les jus de fruits

Le prix d'un jus d'oranges pressées est élevé. Ceci est surprenant quand on pense à la quantité d'oranges qu'il y a (surtout en hiver). Cependant ce jus est très riche en goût. Vous pouvez également acheter du jus de fruits en tetrapack mais celui-ci aussi est plutôt cher.

Le café grec

Ne faites pas la gaffe d'appeler ça un café turc, même si c'est exactement la même chose! Contrairement à ce qu'on croit, ce café ne doit pas nécessairement être très sucré pour avoir du goût. Le «café grec» est un terme générique. Lorsque vous en commandez un vous utilisez un qualificatif indiquant la quantité de sucre que vous souhaitez: «sketo» signifie sans sucre, «metrio»  moyennement sucré et «glyco» (très) sucré. C'est encore la boisson de choix dans le «kafeneion» traditionnel mais il tend à être remplacé par l'espresso, le café filtre et le capuccino dans les endroits plus modernes.

La bière

La bière n'est pas une boisson crétoise mais elle est devenue aussi populaire que les boissons locales. Vous pouvez trouver de la bière partout. Les bières grecques (ou mises en bouteille en Grèce sous licence) les plus courantes sont Amstel, Heineken, Alfa et Mythos. Elles sont toute d'assez bonne qualité. C'est en fait une question de goût. Vous pouvez également acheter des bières importées mais elles sont plus chères.

 

 

Le vin

Le vin crétois est essentiellement en tonneau et plus rarement en bouteille. Le vin traditionnel est brun doré avec une teneur en alcool plutôt élevée (13 – 14 %). Il rappelle le porto ou le xérès. Que vous l'appréciez ou non est essentiellement  une question de goût mais dépend aussi de l'endroit où vous le buvez. Ce vin est souvent très bon marché ce qui ne veut pas dire qu'il soit mauvais.
On trouve aussi en Crète du vin en bouteille et de plus en plus de producteurs et de coopératives mettent en bouteille des vins tout à fait correctes.
Le très bon vin (pour les gouts français) est produit de manière générale dans d'autres régions, par exemple à Naoussa où d'excellents vins sont un peu comparables au Bordeaux.
Bien qu'on puisse le trouver dans presque tous les restaurants, le retsina n'est pas un vin traditionnel crétois et par conséquent est rarement produit en Crète.

Les alcools forts

L'ouzo n'est pas du tout une boisson crétoise mais vous pourrez en trouver partout. En général on le boit en apéritif, dilué avec de l'eau mais on peut aussi le boire pur.
On appelle la «boisson forte» locale «raki» ou «tsikoudia» (ou «tsipouro» dans la Grèce continentale). Celui-ci est distillé à partir du marc de raisin. Donc en fait c'est la même chose que le grappa italien. On le sert partout, comme une boisson de bienvenue ou pour clore un repas (c'est un excellent digestif).
Une variante rare de celui-ci est appelé «mournoraki» et est distillé à partir de mûres. C'est une boisson très forte mais plutôt agréable. Il est presque impossible de l'acheter.

 

 

Crete photo of the day
Crete Photo of the Day

 

© west-crete.com 1999 - 2021  | EMAIL