Le district de Kissamos

Le district de Kissamos couvre le nord-ouest de l’île de Crète. C’est une des régions les moins développées en termes de tourisme. Elle combine de la rocaille, une terre presque désertique (comme sur les péninsules de Gramvoussa et de Rodopou) et des collines fertiles couvertes d’oliviers. Elle est également parée de quelques superbes plages comme celle de Falassarna sur la côte ouest.

La capitale de cette région est la ville tranquille de Kissamos (appelée aussi Kastelli), située dans la grande baie formée par les péninsules de Gramvoussa et de Rodopou.

S’y rendre

La région est reliée au reste de la Crète par la route côtière qui longe la partie nord de l’île. Il y a un service de bus régulier depuis Chania. Quoiqu’il en soit, pour visiter la région, il vous faudra louer une voiture ou prendre un taxi à moins d’avoir le temps d’attendre le bus public occasionnel.

Endroits intéressants

Polyrinnia

Les ruines de l’ancienne ville de Polyrinnia s’étendent à 7 km au sud de Kissamos. La colline sur laquelle se trouvent les ruines est escarpée et les vues sont superbes.
La ville a été fondée par les Doriens au 6ème siècle avant JC et était constamment en guerre avec les Kydoniens de Chania. Par la suite, sous l’occupation  Romaine, Polyrrinia devint la cité la mieux fortifiée de Crète et le centre administratif de la Crète de l’Ouest pendant la période Byzantine. Elle a été occupée à nouveau par les Vénitiens qui l’ont utilisée comme une forteresse.
De nombreux vestiges datent de l’époque Romaine et comprennent un aqueduc construit par Adrien. L’édifice le plus impressionnant est l’acropole construite par les Byzantins.

La péninsule de Rodopou

La péninsule aride de Rodopou a seulement quelques villages rassemblés à sa base et le reste est inhabité. Une route pavée va jusqu’à Rodopou, puis se transforme en chemin de terre qui s’avance vers le nord. Il est possible de parvenir au Sanctuaire Diktynna à l’extrémité nord de la péninsule avec un véhicule 4x4. C’était le sanctuaire religieux le plus important de la région sous les Romains.

Vue générale de l'extrémité nord de la péninsule de Gramvousa

La péninsule de Gramvoussa

La péninsule de Gramvoussa est sauvage et isolée mais il y a maintenant une bonne piste longeant sa partie est jusqu’à sa pointe nord. De là, il ne vous faut que quelques minutes à pied pour descendre vers la très belle plage de Tigani to Balos. Le sable blanc et une eau turquoise lui donnent une apparence des Mers du Sud. Du côté de la mer, on peut voir les îles de Gramvoussa avec leur grande forteresse Vénitienne.
Gramvoussa pourrait être un paradis mais malheureusement, il y a souvent un peu de goudron sur la plage et le nombre croissant de visiteurs (maintenant qu’il n’est plus nécessaire de marcher pendant des heures) créent également un petit problème avec leurs ordures. Cela vaut encore la peine de conduire aussi longtemps, ne serait-ce que pour la superbe vue que vous aurez au bout.

Falassarna

Falassarna est située à 16 km à l’ouest de Kastelli et est mieux connue pour sa plage de sable fin et ses eaux claires cristallines. A part quelques tavernes et petits hôtels, la région est plutôt désertique mais était occupée depuis le 6ème siècle Av. J.-C. Bien que cette ville ait été construite près de la mer vous verrez que ses ruines se trouvent à environ 300 mètres de l’eau parce que la côte ouest de la Crète s’est soulevée de manière significative les dernières 2000 années.
Falassarna était le port de Polyrinnia sur la côte ouest (l’autre étant Kastelli) mais par la suite elle devint le principal rival de Polyrinnia et il y a beaucoup de ruines et de fouilles à voir.

 

 

Ennia Horia

Ennia Horia (les neufs villages) est le nom donné à la région montagneuse panoramique au sud de Kastelli. Elle est renommée pour ses châtaigners. La plupart des gens traversent la région en voiture en se rendant à Elafonisos mais cela vaut la peine de s’arrêter en cours de route pour admirer ce qui est probablement une des régions les plus fertiles de Crète. Elle comprend les villages de Topolia, Koutsomados, Vlatos, Elos, Pervolia, Papadiana, Amidagakofelli et Kambos mais le village le mieux connu est probablement celui de Milia qui a été reconstruit dans un style traditionnel avec une aide financière de la Communauté Européenne.
Les maisons reconstruites en pierre peuvent être louées et sont idéales si vous cherchez à vous isoler dans un adorable cadre montagneux.

INFOS GENERALESSERVICESHEBERGEMENTIMMOBILIERDESTINATIONSEXCURSIONSRANDONNEESPHOTOSCARTE DU SITE MAPPUBLICITEEMAIL

 

Crete photo of the day
Crete Photo of the Day